12.10.2019

Comment obtenir un prêt personnel en Belgique ?

obtenir un prêt

Vous souhaitez obtenir, emprunter de l’argent au pays de Tintin ? Dans ce cas, vous devrez répondre à plusieurs critères  pour bénéficier d’un prêt personnel en Belgique. En effet, les organismes de crédits se montrent strictes et méticuleux concernant la viabilité des dossiers et malheureusement, le vôtre peut être refusé alors qu’il semblait, à vos yeux, valable. Dans cet article, nous allons vous expliquer quelles sont les conditions à respecter pour obtenir un crédit et nous verrons également pourquoi votre prêt personnel est parfois refusé.

Les conditions à respecter pour obtenir un prêt en Belgique

Dans les faits, si vous êtes Français, aucune loi Belge ne peut vous empêcher d’obtenir un crédit en Belgique. Mais dans la réalité, les établissements bancaires accordent très peu de crédit aux personnes ne résidant pas en Belgique et donc ne gagnant pas d’argent dans le plat pays.

Nous récapitulons ici les conditions de bases pour obtenir un crédit, un prêt personnel.

  • Être majeur : il est impératif d’être majeur pour bénéficier d’un prêt
  • Obtenir des revenus réguliers : il est plutôt logique que la banque exige des revenus réguliers pour vous accorder un crédit. Si votre dossier comporte trop de risque, celui-ci sera refusé par la banque.
  • Avoir un compte courant en Belgique : c'est une condition quasi- obligatoire pour bénéficier d’un prêt personnel. Vous devez résider en Belgique ou au Luxembourg. Il n’est cependant pas obligatoire d’être belge pour obtenir un crédit. Et nous allons voir qu’il existe un moyen ( légal ! ) pour ouvrir un compte courant dans le plat pays et avoir davantage de chance de se voir accorder un prêt.
  • Savoir gérer son argent : une bonne gestion financière est obligatoire pour se voir prêter de l’argent par la banque. En tant que demandeur, vous devez consulter obligatoirement la B.N.B. (Banque Nationale de Belgique) dans le but de vérifier que vous ne vous trouvez pas pas sur liste noire ou en interdit bancaire.

Cependant, les banques sont plus ouvertes pour prêter à des personnes non résidentes, mais qui souhaitent investir dans l’immobilier en Belgique. Attention tout de même, car il faudra bénéficier d’un haut salaire et avoir une stabilité financière pour obtenir un prêt.

Vous répondez à ces conditions ? Super ! Il vous faudra ouvrir un compte bancaire local. Ce qui est un jeu d’enfant. Vous devez simplement présenter les pièces suivantes:

  • Un passeport ou une carte d’identité en cours de validité
  • Remplir un formulaire de demande d’ouverture
  • Transmettre un justificatif de domicile comme une facture d’eau ou de téléphone par exemple

Sachez que certaines banques vous donnent la possibilité, en tant que non- résident, de pré-ouvrir un compte en ligne. Quand vous avez répondu à toute ces démarches administratives, vous devrez patienter environ une semaine pour obtenir les moyens de paiement de votre nouveau compte bancaire, la carte, le code etc.

Il faut savoir également que les banques belges ne peuvent accéder aux données du fichier FCC (Fichier central des chèques) de la Banque de France, liée à l’interdiction d’émettre des chèques ou d’avoir  une carte bancaire par rapport à des problèmes de paiement. Même chose pour l’accès au fichier FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers).

Évaluation de  votre capacité d’endettement

Votre taux d’endettement peut monter à hauteur de 60% en fonction de vos revenus et de la banque qui vous accorde le prêt. En somme, vous devez gagner un salaire, des dividendes, ou des rentes bien plus élevées que le remboursement de votre crédit chaque mois. Il s’agit d’un critère indispensable pour bénéficier d’un crédit. En effet, un bon taux d’endettement donne la certitude au banquier que vous paierez facilement vos mensualités.

Et si votre crédit est refusé ?

Il est de coutume de dire que les banquiers sont frileux. Effectivement, ils ne prêtent pas d’argent au premier venu, et surtout pas à une personne insolvable aux yeux de la banque. Malheureusement, comme partout, certaines  demandes de crédits sont refusées en Belgique. Beaucoup de particuliers et sociétés voient ainsi leur rêves parfois se briser au vu d’une situation trop fragile. Certains risques majeurs peuvent faire échouer votre demande de prêt :

  • Le risque de vous retrouver en surendettement : celui-ci est bien entendu un véritable motif qui fera que la banque refusera de vous prêter de l’argent. Votre banquier veut avoir la certitude que vous n’allez pas vous surendetter et présenter un profil insolvable après quelques années
  • Motif de non remboursement : l’établissement bancaire peut vous refuser le prêt s'il estime que vous n’êtes pas en capacité de rembourser les mensualités de l’emprunt.

Si le cas se présente, c’est que votre dossier est fragile, que vous ne présentez pas assez de  garantie, ou que vous n’avez pas un travail et des revenus stables, par exemple :

Fichage Banque Nationale : en toute logique, si vous êtes inscrits à la Banque Nationale de Belgique et que vous avez des dettes à rembourser, alors votre crédit  sera refusé. En revanche , il est possible d’emprunter auprès de la banque si votre fichage est régularisé. N’hésitez pas dans ce cas, à prendre des renseignements auprès de plusieurs établissements bancaires.

  • Médiation et règlement collectif de dettes : votre demande de crédit sera immédiatement refusée
  • Avalanche de crédits : si vous avez souscrit à trop de crédit sur un laps de temps très court, vous serez bloqué pour un nouveau prêt

Obtenir un prêt en Belgique : l’offre de prêts

La Belgique n’est pas réputée pour offrir des taux d’intérêt  très attrayants. Ils sont d’ailleurs plus intéressants en France. Cet adage est d’ailleurs valable pour tous types de crédits. Les sociétés de crédit belges sont, pour la plupart, contrôlées par des groupes bancaires français. L’offre de crédit belge est axée principalement autour du prêt à tempérament et du crédit logement.

Le prêt à tempérament

C’est l’équivalent du crédit à la consommation en France. Ce type de crédit est souvent rattaché  à une dépense  comme l’achat d’un véhicule par exemple ou d’un objet de son choix. Les conditions de prêt sont strictes et si vous souscrivez à ce type de prêt, vous ne serez confronté à aucune mauvaise surprise.

Vous pouvez racheter les prêts à tempérament et les regrouper en un crédit pour bénéficier de meilleurs conditions de prêt. Ce n’est d’ailleurs par un hasard si de nombreux courtiers s’intéressent d’ailleurs à ce mode de crédit.

Le crédit logement

Le crédit hypothécaire ou crédit logement est un crédit immobilier standard, proposant des taux fixes ou taux variables. L’établissement bancaire pourra, via l’hypothèque, saisir le bien si  vous n’êtes plus en capacité de rembourser votre emprunt.

Profitez gratuitement de nos conseils, inscrivez-vous !

Rechercher un article
par type de prêt