05.05.2019

Points à vérifier sur un bon de commande de voiture

Prêt voiture

Acheter une voiture neuve à crédit passe forcément par l’élaboration d’un bon de commande. Ce devis qui vous engage au paiement peut vous poser des problèmes si le concessionnaire est mal intentionné. Voici quelques précautions à prendre lors de l’achat d’un véhicule neuf.

Les pièges du bon de commande lors de l’achat d’un véhicule

Vous êtes en passe de négocier votre crédit car vous souhaitez changer de voiture ? Soyez vigilant de ne pas signer le bon de commande sans l’avoir bien décortiqué. En effet, certains éléments peuvent apparaître sur le document sans même que vous en ayez connaissance. Certains « frais » supplémentaires tels qu’une extension de garantie, un crédit abusif ou encore une assurance douteuse, peuvent avoir été ajoutés à votre devis sans votre consentement.

Voici ce que doit contenir un bon de commande de voiture ainsi que les points à vérifier afin de vous aider dans l’achat de votre véhicule.

Que contient un bon de commande de voiture ?

Certains vendeurs peu scrupuleux n'hésiteront pas à établir un bon de commande incomplet ou mal fait pour finaliser leur vente plus rapidement. Vous trouverez, ci-après, quelques pièges au bon de commande voiture ainsi que les principales informations à vérifier sur ce document.

Un bon de commande de voiture en Belgique doit contenir les informations suivantes :

  • Les spécificités du véhicule : couleur, date de commercialisation, options du véhicule, type de véhicule et série. Ces informations permettront au vendeur, comme à l’acheteur d’y voir plus clair le jour de la livraison.
  • Le tarif de vente : cela peut sembler évident mais le prix de vente doit figurer sur le bon de commande. Ne serait-ce que pour éviter les mauvaises surprises d’un véhicule annoncé hors taxe.
  • Réduction : si votre concessionnaire vous offre une réduction sur l’achat de votre véhicule, il faut systématiquement vérifier les conditions de cette réduction et vous assurer qu’elle soit écrite noir sur blanc sur le bon de commande.
  • Acompte : Il arrive de payer un acompte pour l’achat de votre véhicule. Il doit systématiquement être mentionné sur le bon de commande.

Attention aux acomptes : le paiement d’un acompte vous engage dans l’achat de votre véhicule. Une fois cette somme versée, il peut-être difficile de faire machine arrière, surtout si le véhicule ne convient pas à l’arrivée.

  • Date de livraison : ne pas mettre la date de livraison constitue un piège classique d’un bon de commande véhicule. En effet celle-ci doit impérativement apparaître sur le devis. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas demander une indemnité de retard ou une quelconque compensation.
  • Date et lieu : il faut préciser la date et le lieu de la création du bon de commande. Ce document sera par ailleurs signé par les deux parties prenantes (acheteur et vendeur)
  • Si l’achat est effectué à crédit : le crédit constitue une clause suspensive d’achat. Il vous donne le droit à une rétractation supplémentaire sur l’achat dans la mesure où celui-ci n’est pas accordé.

Piège du bon commande voiture : si vous ne précisez pas que l’achat du véhicule est effectué à crédit sur le bon de commande et que votre crédit est refusé par l’organisme prêteur, vous ne pourrez pas vous rétracter.

Piège bon de commande voiture : lire les clauses en tout petit

Il faudra systématiquement vérifier les clauses du bon de commande qui sont bien souvent écrites en tout petit. N’hésitez pas à demander une photocopie le jour de la signature, on n’est jamais trop prudent.

Source : moniteurautomobile.be/conseils-auto/acheter-une-voiture-neuve/que-doit-contenir-le-bon-de-commande-de-votre-nouvelle-voiture.html

Profitez gratuitement de nos conseils, inscrivez-vous !

Rechercher un article
par type de prêt